"Design-Driven Innovation" book

Publié le par neovenz

J'avoue, quand j'ai lu le titre, je me suis précipité pour l'acheter en me disant : "voilà certainement un bouquin qui a tout compris sur le Design". Après 200 pages, j'avoue ne pas être aussi enthousiaste.

 

book-design-driven-innovati.gif

 

Le début (jusqu'à la page 87) commence bien avec la description de ce que doit être l'innovation de rupture (ce qu'il nomme "the technology epiphanies") : un mélange d'innovation technologique et d'innovation en terme de sens. J'adhère également à la vision anti-focus group et la nécessité de répondre plus qu'à des besoins utilisateurs mais de réellement porter une vision. On y retrouve les classiques exemples de la Wii, de Apple mais aussi de ST Microelectronics, d'Alessi...

 

Puis on y parle plus de management de l'innovation que de réellement management de l'innovation par le Design. Alors on y reprend les classiques modèles d'organisation d'un département d'Innovation, la baseline du management des compétences, l'open-innovation et le principe de la Blue Ocean Strategy (mais sans la citer).

 

Bref, un peu déçu et pas forcément convaincu même si quelques principes demeurent :

 

  • L'innovation n'est pas que technologique et le Design y apporte du sens ;
  • Il est nécessaire d'observer l'évolution des éco-systèmes plus que les besoins utilisateurs ;
  • Le degré d'innovation dépend souvent du leadership d'une seule personne jouant le rôle de visionnaire et de référent, prêt à prendre des risques et à assumer les succès, comme les échecs;
  • Pour mener une innovation efficace, l'entreprise doit s'ouvrir à des compétences externes (consultants, designers, écoles, centres de recherche) ;
  • L'innovation est risquée (mais qui ne risque rien, ne gagne rien).
  • L'approche "innovation by design" ralentit les stratégies de suiveurs ;

Publié dans livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article