Apple contre le reste du monde

Publié le par neovenz

Ce n'est pas une nouveauté, Apple est un habitué de la première place. Rien qu'à penser que 2 films sur 3 sont vendus en VOD via i-tunes, cela laisse songeur. (Source : Le Figaro Economie)

 

Reuters et Flowingdata ont récemment diffusé un graphique très intéressant sur les conflits juridiques entre entreprises. Et devinez quoi ? Tout le monde poursuit Apple. Clairement, le monde s'est mis d'accord pour mettre à genoux Apple, sauf que la bataille se joue plus sur les aspects juridiques que sur les performances commerciales. Mais comment cela est-ce possible ? Grâce aux "patent trolls". Les quoi ?

 

"Un patent troll (troll des brevets) est, dans le domaine de la propriété intellectuelle, et plus précisément dans celui de la concession de licences (Licensing), le nom donné à une compagnie ou à une personne morale ou physique, qui utilise la concession de licence et le litige de brevets comme principal modèle économique." (source : wikipedia)

 

C'est devenu une affaire très rentable pour certains cabinets spécialisés. Pour en savoir plus, lisez cette article de Reuters : the cost of patent trolls.

 

Le plus cèlèbre cas de patent trolling (et à l'origine de l'expression) est la procédure opposant RIM (BlackBerry) à NTP. RIM s'est résigné à payer $612,5 millions (USD) à NTP sur les bases d'un brevet dépôsé sur la réception d'emails sur téléphone mobile.

 

reuters_Mobile-Patents.jpg

 

Heureusement, nous sommes à peu près protégés en France et en Europe grâce à un texte de loi très simple : si les brevets ne sont pas exploités, vous ne pouvez pas attaqués.

Publié dans innovation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article